Le Cerveau et la Douleur 2/4

la douleurCe deuxième épisode nous fait entrer réellement dans la gestion de la douleur. Comment cela se passe-t-il ? Cet épisode commence par l’installation d’électrodes destinées à envoyer des signaux électriques à des réceptacles que nous avons naturellement en nous. Ce sont ces réceptacles qui vont vont gérer le ressenti de la douleur. Les stimuler grâce à des électrodes va donc permettre d’atténuer la douleur, car il semble qu’ils ne réagissent pas naturellement.

Nous apprendrons ainsi que l’on produit notre propre morphine (les endorphines) afin de soulager la douleur.

Vous allez également découvrir qu’il y a une grosse différence entre ce qu’on appelle une douleur “aigüe” et une douleur “chronique”.

Nous y découvrirez aussi que l’on peut ressentir une douleur à un membre… amputé. Comment est-ce possible ?

Comment peut avoir encore une douleur à un membre qui n’existe plus ?

La réponse se trouve dans les connexions neuronales dans notre cerveau, car bien que le membre ait été amputé, ces connexions existent toujours.

Vous verrez ainsi dans ce petit film qu’en touchant le dos par exemple, ca va réveiller une douleur au niveau du pied… amputé.

Toutes les douleurs, de la petite enfance jusqu’aux membres amputés, sont stockées dans le cerveau, nous apprend le professeur Bernard Laurent.

Le mystère demeure entier sur l’apparition de douleurs une fois un membre amputé. Le professeur Bernard Laurent explique bien que l’on sait parfaitement localiser la douleur au niveau du cortex cérébral mais qu’il s’étonne que les douleurs, paradoxalement, n’interviennent pas plus régulièrement…

Un mystère parmi d’autres qui restent à déchiffrer dès que l’on parle de douleurs.

Je vous laisse donc apprécier ce deuxième épisode du documentaire très intéressant sur les douleurs, ses origines et ses explications ainsi que les moyens de les soulager.

Encore une fois, je serais ravie que vous participiez à nos échanges en faisant profiter nos lecteurs et lectrices sur votre expérience de la douleur. Laissez votre témoignage par exemple à l’aide du formulaire ci-dessous et entamons le débat sur un sujet qui touche tellement de personnes en France que la gestion de la douleur est prise très au sérieux. Des centres spécialisés ont même vu le jour.

A vos claviers et rendez-vous au 3ème épisode…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *